Le bigaradier, la fleur d’oranger et le néroli

Le bigaradier, également connu sous le nom d’oranger amer (Citrus aurantium), est un arbre fruitier appartenant à la famille des Rutacées.
C’est un arbre aux multiples usages. Que ce soit pour la cuisine, la cosmétique ou les soins de santé naturels, ses fleurs parfumées, et ses fruits amers offrent une richesse d’options pour profiter de ses bienfaits et de ses saveurs uniques.
Découvre dans cet article, toutes les caractéristiques et utilisations du bigaradier, de la fleur d’oranger et du néroli.
(Sources :  – « 250 remèdes naturels à faire soi-même » – Dr Claudine LUU –  « Rebelle Santé – Hors-série N°27 et 28 » – https://www.olioseptil.comhttps://www.herbonata.frhttps://www.doctissimo.fr )

Description du du bigaradier, de la fleur d’oranger et du néroli

bigaradier illustration

Le bigaradier est originaire d’Asie du Sud-Est, mais il est maintenant cultivé dans de nombreuses régions du monde, notamment dans le bassin méditerranéen, en Floride, et dans certaines régions d’Afrique et d’Amérique du Sud.
C’ est un arbre de taille moyenne pouvant atteindre environ 5 à 10 mètres de hauteur. Il possède une couronne arrondie et dense. Ses feuilles sont persistantes, ovales, brillantes et d’un vert foncé. Elles sont souvent plus grandes que celles de l’oranger doux.
Les fleurs du bigaradier, appelées fleurs de bigaradier ou fleurs d’oranger, sont blanches, très parfumées et apparaissent généralement au printemps. Elles sont hermaphrodites et ont cinq pétales.
Les fruits du bigaradier, les bigarades, ressemblent à des oranges mais ont une peau plus épaisse, rugueuse et de couleur orange vif. Leur chair est amère et acide, d’où leur nom d’oranges amères.

la cueillette

La cueillette des fleurs et des fruits du bigaradier dépend de leur maturité et de leur utilisation prévue.

  • Les fleurs du bigaradier, également appelées fleurs d’oranger, sont généralement cueillies au printemps, lorsque l’arbre est en pleine floraison. La période exacte peut varier légèrement en fonction du climat et de la région, mais elle se situe généralement entre avril et mai. Il vaut mieux cueillir les fleurs tôt le matin, après que la rosée s’est évaporée mais avant que le soleil ne soit trop chaud, afin de préserver leur parfum délicat et leurs propriétés.
  • Les fruits du bigaradier, ou bigarades, mûrissent en automne et en hiver. La période de récolte des fruits s’étend généralement de novembre à février. Les bigarades doivent être bien colorées et fermes au toucher pour être cueillies. Leur peau doit avoir pris une couleur orange vif.

la conservation

fleurs et fruits

Les fleurs et les fruits peuvent être conservés de différentes manières pour une utilisation ultérieure. Voici quelques méthodes courantes pour les conserver :

  • Les fleurs : Elles sont utilisées fraiches pour extraire l’huile essentielle de néroli ou pour la préparation d’infusions. Les fleurs séchées, quant à elles peuvent être utilisées en pot-pourri, pour faire des sachets parfumés ou dans des mélanges d’herbes pour infusions. Pour la technique de séchage, c’est ici : Sécher et réduire en poudre les végétaux. . Elles sont également utilisées pour la création d’hydrolat de fleur d’oranger (ou eau de fleur d’oranger). Pour réaliser ton hydrolat : Réaliser son hydrolat
  • Les fruits : ils peuvent être utilisés frais pour la fabrication de marmelades, de confitures, et de liqueurs. Les zestes peuvent être utilisés pour aromatiser divers plats et pâtisseries. Les fruits peuvent être conservés dans un endroit frais et sec, à l’abri de la lumière directe, pendant plusieurs semaines.

Propriétés et utilisations

Les fleurs et les fruits du bigaradier (ou oranger amer, Citrus aurantium) sont très polyvalents et utilisés dans diverses applications culinaires, médicinales et cosmétiques.

1.les fleurs d’oranger et les fruits en cuisine

Les fruits du bigaradier sont rarement consommés frais en raison de leur amertume. Cependant, ils sont largement utilisés pour la fabrication de confitures, de marmelades, et de liqueurs telles que le Grand Marnier et le Curaçao. Les zestes sont également utilisés pour aromatiser divers plats et pâtisseries.
Les fleurs de bigaradier sont distillées pour produire de l’eau de fleur d’oranger, une essence populaire en pâtisserie et en parfumerie. Elle est souvent utilisée pour aromatiser les desserts, les pâtisseries (comme les madeleines, les brioches et les crêpes), ainsi que certaines boissons comme le café et le thé. Les fleurs peuvent également être utilisées pour préparer des infusions et des tisanes aux propriétés apaisantes et relaxantes.

Idées recettes :

2.les fleurs d’oranger et les fruits en cosmétique, parfumerie et phytothérapie

Le bigaradier a plusieurs applications en phytothérapie. Les feuilles, les fleurs et les fruits sont utilisés pour leurs propriétés calmantes et digestives. L’huile essentielle extraite des fleurs, appelée néroli, est particulièrement prisée en aromathérapie et en parfumerie pour son effet relaxant et son parfum délicat.
Outre l’huile de néroli, le bigaradier produit également de l’huile de petit grain, obtenue par distillation des feuilles et des jeunes branches, et utilisée en parfumerie pour son arôme frais et floral

Idées recettes :       

Précautions d'emploi et contre-indications ​

contre indication

Le bigaradier bien que largement utilisé pour ses propriétés bénéfiques, présente certaines précautions et contre-indications à connaître.

Précautions d’Emploi :

  1. Dosage : Comme pour tout produit à base de plantes, il est important de respecter les doses recommandées pour éviter tout effet indésirable. L’utilisation excessive d’huiles essentielles ou de préparations concentrées peut provoquer des irritations ou des réactions allergiques.
  2. Qualité du produit : Assure-toi d’utiliser des produits de qualité, notamment pour les huiles essentielles, pour éviter les contaminants et les substances de mauvaise qualité.
  3. Photosensibilité : Les huiles essentielles d’agrumes, y compris celles du bigaradier, peuvent être photosensibilisantes. Évite l’exposition au soleil après l’application sur la peau pour prévenir les brûlures ou les réactions cutanées.

Contre-indications :

  1. Grossesse et allaitement : L’utilisation d’huiles essentielles, y compris celles de bigaradier (néroli, petit grain), est souvent déconseillée pendant la grossesse et l’allaitement sans avis médical. Les composés actifs peuvent affecter le fœtus ou le nourrisson.
  2. Enfants : Les huiles essentielles de bigaradier ne sont généralement pas recommandées pour les enfants en bas âge sans avis médical, en raison de leur puissance et du risque de réactions indésirables.

Voilà, c’est la fin de ce bel article sur le bigaradier, la fleur d’oranger et le néroli. J’espère qu’il t’a plu et que tu as appris pleins de bons conseils d’utilisations sur cet arbre et tous ses bienfaits.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.